La psychologie positive, qu'est-ce que c'est ?

 La psychologie positive « est l’étude scientifique des forces et des qualités qui permettent aux individus et aux communautés de s’épanouir ».

Il s’agit d’une science humaine, fondée sur des expériences scientifiques reproductibles.

Schématiquement, pour bien positionner la psychologie positive :

  • La psychologie « CLASSIQUE »  s’occupe de la maladie mentale, de guérir les maladies
  • La psychologie « HUMANISTE » s’occupe du développement de la personne (fait ressortir l’idée du potentiel humain)
  • La psychologie « POSITIVE » s’occupe de la santé mentale et du bien-être, de développer la santé, promeut le bonheur

 

Elle se concentre sur le présent et sur l’avenir plus que sur le passé. Elle est révolutionnaire, en ce sens, qu’elle s’intéresse à ce qui rend les gens heureux, plus qu’à ce qui les rend malheureux, à ce qui fonctionne plus qu’à ce qui dysfonctionne.

 

La psychologie positive n’est pas la pensée positive parce que :

  • Elle est basée sur des expériences scientifiques qui peuvent être reproduites.
  • La pensée positive suggère une attitude positive en toute circonstance là où la psychologie positive considère que certaines situations requièrent d’être regardées avec réalisme ou négativité, comme un pilote de ligne confronté à une mauvaise météo.

 

Son objectif, nous aider à développer nos capacités :

    • à aimer et à être aimer,
    • à donner du sens à nos actions,
    • à être responsable de ce que nous pouvons changer,
    • à être résilients face à ce que nous ne pouvons pas éviter.

 

Se sensibiliser à la psychologie positive c’est développer votre confiance et reconnaître vos talents pour vous fixer vos objectifs et réussir à être en accord avec vous-même